Sociologie des religions

 

 

Résumé : Comment comprendre le « retour » du religieux ? Religions et modernité ne seraient donc pas incompatibles ? Qu’est-ce qui a donc changé depuis les temps de la sécularisation et de la laïcité triomphantes ? Faut-il chercher la réponse du côté d’une étonnante faculté d’adaptation des religions, ou des angoisses sociales et des désarrois individuels ? 
Pour aborder ces questions d’une manière un tant soit peu « objective », il convient de construire des grilles de lecture et d’interprétation aptes à cibler les interactions du social et du religieux. C’est à ce besoin que la sociologie des religions s’est efforcée de répondre, dans la diversité de ses approches et de ses terrains. (source : Armand Collin).

Retour à la rubrique publication